Horaire des messes

Dimanche : 10h00         Mercredi : 16h30       Vendredi : 16h30

Messe au Manoir Outremont

Samedi : 15h45

logo facebook

Sainte-Madeleine a besoin de vous !

 Pour sauver notre patrimoine, chaque don est important !

 

 

 

Sauvons Sainte-Madeleine d’Outremont

Derrière ces chefs d’œuvres, en apparence sublime, de Guido Ninchieri qui figurent parmi les plus belles rosaces et les plus beaux vitraux de l’artiste, il y a la réalité et si l’on n’agit pas tout de suite, il sera bientôt trop tard.

En ligne
paiement en ligne

Accéder au paiement

Par la poste
poste

Télécharger le PDF 

 

Une valeur inestimable

  • C’est en 1931 que Guido Ninchieri a marqué de sa très forte personnalité la décoration de Sainte-Madeleine : rosaces, vitraux et fresques.
  • Il a tiré sa source d’inspiration de l’histoire sainte, mais aussi de l’histoire du Québec dans le cas de 4 vitraux
  • C’est à lui que les frères Dufresne ont confié le soin d’orner leur Château situé sur la rue Sherbrooke de peintures et de vitraux
  • Cet artiste a reçu quatre fois de suite au cours des années trente la médaille décernée au plus grand artiste en thèmes religieux
  • En 1942, il a quitté le Québec pour les États-Unis où il a enseigné à l’École de design du Rhode Island, laissant derrière lui un patrimoine artistique, culturel et religieux. Il revenait régulièrement à son atelier montréalais qui existe toujours.

Une dégradation importante

  • Il y actuellement de terribles problèmes de dégradation du bâtiment, de très graves infiltrations d’eau provenant aussi de défaillances du côté de la fenestration. Non seulement cela dégrade-t-il les rosaces et les vitraux, mais cela a pour effet de causer des problèmes à la structure même du bâtiment.
  • Il faut absolument consolider, renouveler, gratter, repeindre et refaire tous les scellants d’étanchéité, un travail en hauteur excessivement coûteux.
  • Des remontées de tôle doivent être insérées dans la maçonnerie.
  • Le rejointement de la maçonnerie de pierre est également nécessaire.
  • Trois « ventres de bœuf » ont fait leur apparition dans la partie haute du mur du transept. C’est un travail urgent à réaliser non seulement pour la  préservation du patrimoine, mais aussi pour des raisons de sécurité.

Des besoins urgents

  • Les travaux ne peuvent pas attendre. Plus le temps passe plus la dégradation avance et plus les dégâts sont irréversibles.
  • Cela coûte cher, bien sûr, mais cela vaut encore plus cher. Il faut amasser rapidement 500 000$.
  • Donnez généreusement. Il faut sauver Sainte-Madeleine d’Outremont !!